Affaire des 94 milliards : une commission d’enquête parlementaire sera constituée aujourd’hui


Affaire des 94 milliards : une commission d’enquête parlementaire sera constituée aujourd’hui

Une commission d’ enquête parlementaire sera constituée aujourd’hui pour enquêter sur l’affaire des 94 milliards. Cette affaire qui a été révélée par le député et candidat à la présidentielle Ousmane Sonko .C’est le 16 octobre dernier que l’ancien inspecteur des impôts et domaines, député et candidat à la présidentielle du 24 février prochain Ousmane Sonko  a fait une révélation qui, aujourd’hui, continue de faire débat au Sénégal.

Face à la presse le leader de Pastef-Les Patriotes a révélé que le directeur des Domaines, Mamour Diallo « Il n’est pas à son coup d’essai car il a été épinglé par d’autres rapports notamment par l’IGE et la Cour des comptes. J’ai saisi tous les organes de contrôle mais, il n’y a que l’Ofnac qui a réagi. Or, cela est un crime économique », avait-il. Il y’a quelques jours, il est remonté au créneau pour ajouté une nouvelle couche, disant déjà, des ministres et des directeurs ont fini de se partager plus 40 milliards de la somme citée plus haut.

Alors vendredi, le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakar (majorité) Aymirou Gningue «La dernière fois j’avais fait une sortie interpellant le député lui-même à demander la constitution de cette commission d’enquête et je lui avais donné un ultimatum.», a dit le président du groupe parlementaire de la majorité.

Aymirou Gningue de poursuivre pour noter que « cet ultimatum étant dépassé, l’Assemblée nationale et les députés de la majorité ont souhaité faire cette proposition, et à la prochaine réunion du bureau de l’Assemblée, nous allons effectivement déposé ça sur la table et faire une résolution pour que cette commission d’enquête puisse être constituée pour que nous puissions entendre l’honorable député Sonko mais aussi, entendre toutes les personnes qui sont citées dans cette affaire pour donner plus de clarté au peuple sénégalais pour que véritablement cette affaire soit tirée au clair».

Poursuivant, il note qu’«il est trop facile, par les temps qui courent, parce que nous sommes dans une période d’effervescence politique, que les gens sortent comme ça des bombes et par la suite qu’il n’y ait aucun suivi.»

La réponse de Ousmane Sonko

En meeting à la place Bambaya de Soucoupapaye, le candidat à la présidentielle du 24 février 2019, Ousmane Sonko, président du parti Pastef, a répondu au président du groupe parlementaire, Aymérou Gningue sur le dossier des 94 milliards Rechercher 94 milliards .

Selon le chef de file des Patriotes du Sénégal, c’est de l’enfantillage et il ne répondra qu’au Procureur s’il décide d’ouvrir la plainte qu’il avait déposé.

koaci.com

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm