Arrestation de l’activiste « Karim Xrum Xax » : Les réels motifs de l’interpellation dévoilés…


Arrestation de l’activiste « Karim Xrum Xax » : Les réels motifs de l’interpellation dévoilés…

Arrestation de l’activiste « Karim Xrum Xax » : Les réels motifs de l’interpellation dévoilés…

L’interpellation de l’activiste « Karim Xrum Xax » s’est transformée en arrestation régulière. Cueilli par un groupe de policiers en civils, l’activiste a été interpellé par des éléments en civils de la Sûreté Urbaine et conduit au commissariat central de Dakar. Placé en garde à vue, il est poursuivi pour des délits d’appel à révolte et injures publiques à l’endroit de Mouhamed Boun Abdallah Dione, le Premier ministre.

Plus de 10 heures après son interpellation par des policiers en civils, l’activiste Abdou Karim Guèye, plus connu sous le nom d’artiste de « Karim Xrum Xax« , est toujours sous le coup de la garde à vue. Arrêté tôt ce matin, alors qu’il faisait un Live Facebook à la place de l’Indépendance, l’activiste a été conduit dans les unités de la Sureté Urbaine de Dakar. A en croire les premières informations parvenues à Kewoulo, l’artiste serait poursuivi pour des délits « d’incitation à la révolte » et « injures publiques. »

« Il était tôt ce matin quand des policiers en civils sont venus lui intimer l’ordre d’arrêter de filmer, en direct, et de les suivre au commissariat central de Dakar« , a déclaré Guy Marius Sagna, un de ses collègues activistes. A en croire de nombreuses sources proches de l’artiste, « Karim Xrum Xax appelait, dans son Live Facebook, les populations à résister à la volonté manifeste de Macky Sall de se proclamer vainqueur », dès le premier tour, de l’élection présidentielle qui s’est déroulée, hier, dimanche 24 février.

Pris en flagrant délit, l’artiste, qui n’a opposé aucune résistance à la police, a aussitôt été placé en garde-à-vue dans les locaux du commissariat central. Alertés de ce qui est arrivé à Abdou Karim Guèye,- c’est son nom à l’état civil-, des activistes accompagnés de Me Sow se sont rendus à son chevet. « Mais, a précisé Guy Marius Sagna, nous ne l’avons pas vu. Et nous ne savons pas ce que la police lui reproche. »  A en croire des sources proches de l’enquête, « Abdou Karim Guèye a été arrêté sur instruction du procureur de la République. » En plus de « l’incitation à la révolte », le maître des poursuites reproche à l’activiste d’avoir injurié Mouhamed Boun Abdallah Dione. 

Pour rappel, Mouhamed Boun Abdallah Dione, le Premier ministre et directeur de campagne de la coalition « Macky2019 », avait plongé le pays dans l’effroi lorsque, vers minuit hier soir, il a profité des antennes de la RTS pour déclarer le candidat Macky Sall vainqueur de la présidentielle avec 57% des suffrages exprimés. Cette déclaration irresponsable du Premier ministre, et dont le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) a déclaré nulle et de nul effet, est le premier acte que tous les citoyens ont reconnu comme une incitation à la révolte. Cette offense à la démocratie qui, paradoxalement, ne semble pas ébranler le chef du ministère public, est la véritable génitrice des troubles socio-politiques qui menacent le Sénégal.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm