La Chine «mécontente» de la déclaration du G7 à propos de Hongkong


La Chine «mécontente» de la déclaration du G7 à propos de Hongkong

La Chine «mécontente» de la déclaration du G7 à propos de Hongkong

Dans leur déclaration finale après le sommet à Biarritz, les Sept ont appelé la Chine à « éviter les violences » à Hongkong. En effet, la tension est montée d’un cran entre les manifestants et les forces de l’ordre.

En fait, la Chine s’est dit, mardi 27 août, « mécontente» de la déclaration du G7 sur la situation à Hongkong. Hongkong est engluée dans une profonde crise politique depuis plusieurs semaines. Les sept – Etats-Unis, Japon, France, Allemagne, Royaume-Uni, Canada, Italie –, ont souligné dans leur déclaration finale, « l’existence et l’importance de la déclaration sino-britannique de 1984 sur Hongkong ». A cet effet, les 7 ont appelé « à éviter les violences ».

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm