Une chinoise arrêtée à l’Aéroport International Blaise Diagne


Une chinoise arrêtée à l’Aéroport International Blaise Diagne

Une chinoise arrêtée à l’Aéroport International Blaise Diagne

Dans l’après-midi du 05 Mars, à l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD), les éléments de la Cellule Aéroportuaire Anti Trafic (CAAT), une unité spéciale rattachée à l’OCRTIS (Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants ) ont procédé  à l’ interpellation de 2 ressortissants chinoise, résidant à Dakar et en partance pour la Chine. L’un d’entre eux, détenait par devers lui , des produits de contrebande de faune, dans les valises.

Il s’agit de l’ivoire fraîchement sculptée et dissimulée dans des sachets de lait en poudre au milieu d’une vingtaine de cartouches de cigarettes de contrebande.

Aussitôt une collaboration étroite est établie entre la CAAT, la DEFC (Direction des Eaux et Forêts et de la Chasse) maîtres des poursuites en matière de Criminalité faunique et EAGLE Sénégal (Éco Activists for Governance and Law Enforcement).

A l’issu de l’interrogatoire une femme de nationalité Chinoise,commerçante à Dakar,  est retenue en garde à vue au Commissariat Spécial de l’aéroport pour le compte de la DEFC, pour les faits de
circulation, détention et  exportation illégale  d’Ivoire d’éléphant dissimulé dans des sachets de lait en poudre.

Il y avait 6 statuettes, 2 bracelets et un pendentif pour un poids de 350g et un montant de 450.000 CFA qui lui aurait rapporté le triple une fois à destination en Asie,  puisque le prix de l’ivoire peut grimper jusqu’à 2500$ le kilo sur le marché illégal.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm