Dernière minute : Les suspects de l’affaire des munitions saisies à Pékesse obtiennent la liberté provisoire.


Dernière minute : Les suspects de l’affaire des munitions saisies à Pékesse obtiennent la liberté provisoire.

Dernière minute : Les suspects de l’affaire des munitions saisies à Pékesse obtiennent la liberté provisoire.

 

Les suspects de l’affaire des munitions saisies à Pékesse ont été remis, à la surprise générale, ce mardi, en liberté provisoire. « Le Doyen des juges a décidé de l’inculpation et de la libération provisoire des mis en cause ». Il a déclaré une source proche du dossier, en insistant sur le fait qu’ils restaient « à la disposition de la justice ».  Pour avoir été inculpés « d’association de malfaiteurs et détention d’armes ».

À la suite de cette affaire, qui est remontée au plus haut sommet de l’État. Le magistrat instructeur a rendu une ordonnance de remise en liberté de Cheikh Lo. D’un sénégalo-libanais et ses deux collaborateurs. Dame Diop et Serigne Saliou Ndiaye.

Depuis, de fortes interventions auprès des autorités judiciaires ont été notées. Y compris ce mardi, dans le milieu maraboutique entre Touba et Darou. Pour tirer d’affaire les mis en cause. Le face à face avec le Doyen des juges, qui a hérité du dossier, a pu avoir lieu.



palm
palm
palm
palm