Dossier: Fossoyeurs, constructeurs de caveaux: Ils gagnent leur vie dans les cimetières


Dossier: Fossoyeurs, constructeurs de caveaux: Ils gagnent leur vie dans les cimetières

Dossier: Fossoyeurs, constructeurs de caveaux: Ils gagnent leur vie dans les cimetières.

Le cimetière, dans l’imaginaire collectif, c’est l’éclipse d’une vie. Pourtant, d’autres existences s’y construisent. C’est celles de fossoyeur, gestionnaire, laveur de mort, gardien qui s’y fabriquent des destins avec chacun une trajectoire qui lui est propre. Les uns y trouvent leur compte et s’en accommodent, alors que les autres s’en prennent à la destinée ; tous cheminant avec les morts au gré des circonstances.

L’atmosphère est lugubre, le silence profond. Seuls les gazouillis des oiseaux et quelques feuilles d’arbres murmurant dans un vent modéré départissent les lieux de leur calme. On est au cimetière musulman de Yoff, en cette matinée ensoleillée. Ici, reposent des morts et se démènent des individus en quête de mieux-être. Pendant que des personnes assises sur un banc de fortune papotent en marquant de la révérence à la « nécropole », d’autres cèdent au sommeil. A côté d’eux, des pelles sont superposées.



palm
palm
palm
palm