Gaz sénégalais : Une nouvelle enquête de BBC pousse à la démission un célèbre gestionnaire de Fonds anglais


Gaz sénégalais : Une nouvelle enquête de BBC pousse à la démission un célèbre gestionnaire de Fonds anglais

Gaz sénégalais : Une nouvelle enquête de BBC pousse à la démission un célèbre gestionnaire de Fonds anglais

Mark Denning, un célèbre gestionnaire de fonds anglais, a été contraint à la démission. L’homme avait contribué à la gestion de plus de 150 000 milliards de francs Cfa (300 milliards de dollars) chez Capital Group, durant ces 36 dernières années.

Mais, les investigations de « Panorama Bbc » ont révélé qu’il acquiert secrètement des actions pour son propre compte. Ce, dans des compagnies dans lesquelles investissait Capital Group, dont il gérait le fonds. Une pratique interdite, puisque pouvant générer de graves conflits d’intérêts.

« Nous avons un code de déontologie et des exigences de divulgation en matière d’investissements personnels qui obligent nos associés à respecter les normes de conduite les plus strictes. Lorsque nous avons eu connaissance de cette affaire, nous avons immédiatement pris des mesures », indique Capital Group.

Bien qu’ayant nié les faits, Mark Denning a fini par rendre le tablier. Ce, 5 jours après la publication de l’enquête de « Panorama Bbc ». Celui-ci a découvert que les actions ont été achetées sur les instructions de M. Dunning, par l’intermédiaire d’un fonds secret appelé Morebath Fund Global Opportunities.

Et ce fonds a investi dans trois sociétés que sont: Eros international, Humming Bird et Mesoblast. Mais finalement, les participations ont été détenues à travers une société Offshore appelée Kinrar Trust, appartenant à Kinrara International, mis en place et contrôlé par M. Denning.

Pis, l’enquête révèle que Kinrara Trust a tiré parti d’un contrat pétrolier controversé au Sénégal. « Kinrara International a réalisé 22 millions de dollars après la vente à BP des droits d’exploration relatifs à un immense gisement de gaz au large des côtes sénégalaises. »

À la Bbc, des experts ont déclaré qu’ils pensaient que M. Denning aurait dû déclarer cela, « parce que Capital Group avait des investissements dans BP et une autre société impliquée dans l’opération, Kosmos Energy. » Mais, il n’en est rien.

Pour l’instant, les avocats de M. Denning affirment qu’il n’a jamais été un propriétaire légal ou effectif de Kinrara International.



palm
palm
palm
palm