La grève des enseignants menace l’année scolaire en Tunisie


La grève des enseignants menace l’année scolaire en Tunisie

La grève des enseignants menace l’année scolaire en Tunisie

 

Un bras de fer oppose les professeurs au gouvernement depuis plusieurs mois.

Les enseignants du primaire et du secondaire réclament entre autres une hausse des salaires et de meilleures conditions de travail.

« Nous avons fait ce choix, c’est celui de ne pas délivrer les sujets d’examens tant que nos revendications ne sont pas satisfaites ou qu’on engage tout au moins le dialogue », a déclaré à la BBC Samia Trabelsi, membre du syndicat des enseignants.

La suspension des examens scolaires est l’aboutissement de plusieurs mois de tractations qui se sont soldées par des échecs.

Le ministre de l’éducation nationale Hatem Ben Salem, a mis en garde les syndicats contre le durcissement du mouvement.

« Nous nous dirigeons vers un trimestre blanc. Cela ne sera que néfaste pour les élèves, leurs parents, l’éducation nationale. Il y a des lignes rouges à ne pas franchir et je défendrai leurs droits. », a-t-il rappelé au syndicat des enseignants.

Pour la première fois depuis le mouvement des enseignants, les écoles privées seront aussi concernées par la suspension des examens.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm