Grosse surprise au Soudan: le gouvernement ordonne la libération des manifestants arrêtés


Grosse surprise au Soudan: le gouvernement ordonne la libération des manifestants arrêtés

Grosse surprise au Soudan: le gouvernement ordonne la libération des manifestants arrêtés

À la suite des manifestations massives qui ont provoqué des troubles au Soudan, les autorités ont ordonné la libération de toutes les personnes qui manifestaient contre le gouvernement et qui avaient été arrêtées par la police.

Tous les soudanais qui avaient été arrêtés dans le cadre des manifestations contre la vie chère et qui réclamaient aussi la démission du président, seront libérés sur ordre du gouvernement, indiquent les médias locaux. Dans une déclaration, le ministère de l’Information a déclaré que le décret avait été pris par le chef du renseignement et de la sécurité, Salah Ghosh. Selon des informations, plus de 1 000 personnes ont été arrêtées au cours des manifestations qui ont débuté en décembre.

Les manifestations ont été alimentées par la hausse des prix du pain et des aliments de première nécessité, qui ont ensuite été transformés en un appel à la démission du président Al-Bashir, qui dirige le pays depuis 30 ans. Un appel auquel le président a répondu en excluant de démissionner, soutenant que la seule manière pour lui de laisser le pouvoir, c’est par les urnes. Les autorités ont principalement visé des médecins, des journalistes et des militants ; tous devraient être normalement remis en liberté.

 

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm