Makhtar Cissé : «La Senelec peut alimenter un deuxième Ter »


Makhtar Cissé : «La Senelec peut alimenter un deuxième Ter »

Makhtar Cissé : «La Senelec peut alimenter un deuxième Ter »

 

La Société nationale d’électricité du Sénégal a une production suffisante au point de pouvoir alimenter un second Ter. Du moins, si l’on se fie aux propos de son Directeur général, Mouhamadou Makhtar Cissé, qui a accordé, en marge du Forum de Grenelle à Paris, un entretien à l’envoyé spécial de L’Observateur.

«La production d’électricité pour faire fonctionner un Train express régional (Ter) est sécurisé. C’est une ligne spéciale. Non seulement, il n’y aura pas de problème de production, mais une panne peut arriver ou que le poste ait un problème de fusible. Mais, pour l’approvisionnement, il n’y a pas de problème. Notre capacité permet aujourd’hui d’alimenter un deuxième Ter», a-t-il déclaré.

Makhtar Cissé de souligner que la Senelec a doublé, entre 2011 et 2018, sa capacité de production, passant de 687 à 1.130 Mégawatts, avec un taux de disponibilité de 82% du parc. Mieux, poursuit-il, la Senelec est passée d’un déficit de 50 milliards en 2010 à des comptes qui affichent, aujourd’hui, un bénéfice de 30 milliards de Fcfa.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm