MERCI ABDOURAHMANE NDIAYE, LE SÉNÉGAL EST FIER DE TOI


MERCI ABDOURAHMANE NDIAYE, LE SÉNÉGAL EST FIER DE TOI

MERCI ABDOURAHMANE NDIAYE, LE SÉNÉGAL EST FIER DE TOI

C’est comme si les dirigeants du basket sénégalais ,et cela on ne veut pas le croire ni même le penser, dépassés par l’événement et les enjeux considérables de la coupe du monde cherchaient à déstabiliser nos jeunes lions .

Abdourahmane Ndiaye, le talentueux Adidas, dont l’expertise et l’extrême compétence sont mondialement reconnues, a préparé, avec une grande rigueur et une extrême efficacité, une dream team sénégalaise prête à aller à l’assaut des grandes nations du basket mondial.

Voilà qu’on a cherché à humilier, pour des raisons obscures,cet homme,charismatique et fier s’il en est, maîtrisant parfaitement son art, qui a le patriotisme sourcilleux et le basket chevillé au corps, qui est venu modestement et spontanément, sans aucune prétention si ce n’est d’amener ces jeunes joueurs à l’excellence, prendre en charge l’équipe nationale de Basket. Et de cet exaltant challenge risqué il a su, avec magnificence, extirper un premier résultat et qualifier le Sénégal à la prestigieuse finale de la coupe du monde MBA qui se déroulera du 31 août 2019 au 15 septembre 2019 en Chine .

Comment expliquer, qu’à moins d’un mois de cette difficile compétition et à la surprise générale de l’ensemble du peuple sénégalais,sevré de victoire, Adidas est brutalement remercié . Comment comprendre que l’on demande, à ce patriote irréductible, de signer un texte dégradant, stipulant qu’il n’allait pas dans ses déclarations » ternir l’image de l’état « Diantre !  Attaquer l’état stricto sensu »  mais pourquoi faire ? Adidas a été stupéfait lui qui n’est ni un faiseur d’opinion,encore moins un politicien, à l’assaut du pouvoir et ne doit effrayer personne. .

Abdourahmane Ndiaye est néanmoins un citoyen libre ,qui respecte fondamentalement les institutions de la République et intègre une parfaite maîtrise de l’obligation de réserve liée à sa fonction Personne ne peut ignorer,le gap infranchissable, entre les moyens mirobolants mobilisés par les grandes nations du Basket ball pour se hisser sur le toit du monde et les petits budgets des fédérations africaines.

Et pourtant Adidas a su ,avec l’extraordinaire talent de meneur d’hommes ,que les exégètes du basket mondial lui reconnaît,inculquer la gagne et le courage à ces jeunes talents que la nation lui a confié et les a vraiment préparé à affronter les plus grandes équipes du monde,avec les plus grandes stars mondiales, qui les attendent avec respect. Et c’est sans complexe aucun et d’un réalisme de bon aloi ,qu’Adidas ,en multipliant les études de schémas tactiques et de stratégies et en affinant la pure technique, avait magnifiquement préparé ces jeunes protégés,pour porter haut le nom du Sénégal lors de cette compétition attendue.

Comment aurait réagi Aliou Cissé le brillant entraîneur des lions du football et qu’aurait pensé le peuple sénégalais si, à un mois de la coupe d’Afrique des nations ,on lui avait trouvé un remplaçant Adidas a été bien inspiré de faire une conférence de presse,parce qu’il a des comptes à rendre à chaque sénégalais et à chaque sénégalaise, fâché, déçu et interloqué.

Ce grand peuple ,sportif et souverain, qui a quand même été un peu frustré lors de la dernière CAN, qui n’est jamais aussi heureux que quand positivement on parle de notre beau pays et qui rêve de voir la bannière des lions au sommet de l’Himalaya . Ce peuple qui abhorre l’injustice et l’à toujours combattu et qui est resté ébahi et décontenancé devant l’annonce du remplacement de l’entraîneur des lions du Basket Mais Adidas devait aussi rendre des comptes à ces joueurs, qui l’admirent si fortement et qui lui vouent un grand respect et qu’il laisse, même si c’est bien malgré lui, au milieu du gué .

Ces joueurs talentueux, merveilleusement préparés par lui ,qui se projetaient psychologiquement et sereinement pour aller à l’assaut des plus grands, devront faire un gigantesque effort pour ne pas subir les effets de cette décision kafkaïenne. C’est unanimement que les Sénégalais, surtout sur les réseaux sociaux et beaucoup dans la rue, dénoncent cette éviction incompréhensible et préjudiciable pour le moral des troupes.

A donc moins d’un mois de cette magique compétition et à la surprise générale de l’ensemble du peuple souverain sénégalais,friand de sport et rêvant de gagne, Adidas est brutalement remercié avec une violence et une inélégance que rien ne saurait justifier et qui discrédite, pour longtemps, les autorités du basket national.

L’on sait aujourd’hui,qu’Abdourahmane Ndiaye ,lion avec les lions, a transcendé cette difficile épreuve avec une intelligence et une résilience exceptionnelles. Il a impressionné les sénégalais par la qualité de sa réplique, l’absence de rancoeur et de haine et sa gentillesse et son bonhomie et inscrit, il me semble désormais ,sa disponibilité, son action, son expertise et son patriotisme dans le sillage de ceux qui veulent voir notre magnifique drapeau flotter tout haut et rendre les Sénégalais débordants de bonheur.

 



palm
palm
palm
palm