Mission d’évaluation au Sénégal : Les administrateurs de la Bad satisfaits des progrès réalisés


Mission d’évaluation au Sénégal : Les administrateurs de la Bad satisfaits des progrès réalisés

Mission d’évaluation au Sénégal : Les administrateurs de la Bad satisfaits des progrès réalisés

A l’issue de leur mission d’évaluation de 5 jours au Sénégal (du 17 au 21 février 2020), les administrateurs de la Banque africaine de développement (Bad) ont fait face à la presse, ce vendredi 21 février, à Dakar.

Ce, pour faire l’état des lieux sur le niveau de réalisation des projets qui ont été financés par la Bad au Sénégal et faire la situation économique et sociale ainsi que les perspectives du pays.

La Bad est «très bien perçue» au Sénégal

Au cours de cette rencontre organisée avec le ministère de l’Économie, du Plan et de la coopération, le représentant de l’Algérie, la Guinée Bissau et le Madagascar à la Bad, Saïd Maherzi, par ailleurs, porte-parole des administrateurs de la Bad, a fait savoir qu’ils ont été «impressionnés» après avoir visité des projets déjà réalisés ou qui sont en cours de réalisation sur le terrain à Dakar comme à l’intérieur du pays.

«On est très content. Le premier constat, c’est que la Bad est très bien perçue au Sénégal.

Et le second constat est que le pays a fait d’énormes progrès. On s’est réjouit vraiment d’avoir été partie prenante dans ces progrès», a-t-il lancé.

De l’avis de l’expert banquier algérien, 50 ans après la première opération de la Bad au Sénégal, le pays est toujours demandeur et s’attend à ce qu’il y ait un renforcement de la coopération entre les deux parties.

Sur ce, il signale que les membres du conseil d’administration de la Bad sont «fiers» d’avoir accompagné le Sénégal dans ses différents projets.

En outre, Saïd Maherzi a renseigné que la délégation a constaté «un engouement, une compétence et un professionnalisme au niveau de toutes les équipes qui les ont accompagnées durant tout le séjour».

Durant ces 5 jours, le porte-parole souligne que les administrateurs de la Bad ont également eu «beaucoup» de discussions, que se soit au niveau macroéconomique qu’au niveau sectoriel, avec les bénéficiaires de ces projets.

A noter qu’au cours de cette mission d’évaluation, les administrateurs de la Bad ont eu à rencontrer, discuter et échanger avec des autorités étatiques, des responsables sectoriels, des acteurs de la société civile, des acteurs du secteur privé, des partenaires au développement, entre autres.

Et au-delà des discussions, ils ont été également sur le terrain pour visiter des projets notamment, le Train express régional (Ter), l’autoroute à péage, l’Aéroport international Blaise Diagne, entre autres.



palm
palm
palm
palm