Les mutins arrêtés au Gabon, selon le gouvernement


Les mutins arrêtés au Gabon, selon le gouvernement

Au Gabon, des militaires se sont emparés de la radio nationale ce lundi matin. Dans le discours prononcé par un lieutenant, ils dénoncent le message du président Ali Bongo retransmis le 31 décembre dernier depuis le Maroc, où il est en convalescence après avoir subi un accident vasculaire cérébral. Le groupe de militaires dit vouloir mettre en place un « conseil national de la restauration ».

09h50 : « C’était quand même l’étonnement ce matin. C’est ce qui nous a réveillés. Nous ne sommes pas un pays où les militaires doivent prendre les devants pour faire de telles annonces », estime Gabriel un habitant de la capitale gabonaise.

Article régulièrement réactualisé sur RFI AFRIQUE

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm