Pour ne pas emprunter le « Pont de Macky Sall », Ousmane Sonko se rend en Casamance par…avion


Pour ne pas emprunter le « Pont de Macky Sall », Ousmane Sonko se rend en Casamance par…avion

Pour ne pas emprunter le « Pont de Macky Sall », Ousmane Sonko se rend en Casamance par…avion

Comme vous le voyez sur cette image exclusive de dakarposte, l’opposant Ousmane Sonko foule le tarmac de l’aéroport de Ziguinchor.

Il nous revient que le leader du parti Les Pastefs installe ce week end une cellule de sa formation politique à l’actif d’une dame répondant au nom de Mariama Badji (sur l’affiche). Il saisira l’opportunité pour y tenir un meeting.

Fait insolité: « Sonkolait » comme on le surnomme a boudé le « Pont de Macky Sall ». Il s’est rendu ce samedi dans la région méridionale par avion.

Pour ceux qui n’ont pas suivi le train de l’actualité, attendu depuis des décennies, le pont de la Sénégambie a été inauguré par les présidents du Sénégal et de la Gambie. Il offre un accès direct vers la Casamance, maillon essentiel du développement de la sous-région.

C’est un tournant majeur dans la vie des populations de cette région et des deux pays. Les présidents sénégalais Macky Sall et gambien Adama Barrow ont inauguré lundi dernier le  » pont de la Sénégambie « , qui va non seulement désenclaver la Casamance et doper les échanges commerciaux, mais aussi favoriser l’intégration sous-régionale via le corridor Dakar, Banjul, Bissau, Cotonou, Abidjan et Lagos.

Le nouveau pont, un élégant ouvrage de béton clair de plus d’un kilomètre situé en territoire gambien, enjambe le fleuve Gambie, à une dizaine de kilomètres du poste-frontière de Farafenni. « Étant donné la géographie de la Gambie et du Sénégal, avec un fleuve coupant chacun des deux pays en deux parties, on se demande pourquoi il a fallu tant de temps pour avoir ce pont », s’est interrogé le président Adama Barrow, lors d’une cérémonie au pied du nouvel ouvrage, dont la construction avait débuté en 2015, sous Yahya Jammeh. « Nous pouvons être fiers d’avoir transformé en réalité ce rêve de plusieurs générations », a abondé Macky Sall, alors que le projet de pont, évoqué depuis les années 1970, a connu des fluctuations au gré de l’évolution des rapports entre Dakar et Banjul.

dakarposte

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm