Parlons un peu Du Train Express Regional


Parlons un peu Du Train Express Regional

 

Le PSE est lancé en 2014, année de notre alliance avec le ¨Président Macky SALL, laquelle alliance est basée sur un programme. Dans notre démarche nous avons toujours mis l’accent sur les formations, qui s’inscrivent dans le cadre du développement du capital humain dans le PSE. Parmi les objectifs du PSE nous avons aussi le développement des infrastructures de dernière génération pour le soutien à la production et l’amélioration de l’environnement des affaires, d’où le fait que nous ayons accepté le poste de PCA de SENTER SA.

 

Une campagne de communication a été menée par les détracteurs du TER, des gens qui « refusent de se développer » pour citer Axelle KABOU. En effet, leur seul argument est de parler du coût du TER, et ils font volontairement abstraction des retombées et des avantages. A mon avis, Il n’y a pas de cout pour la fierté nationale !

En effet le TER relève trois enjeux :
-Promouvoir l’essor de la banlieue de DAKAR ;
-Encourager le développement des métropoles régionales ;
-Et surtout offrir plus de proximité aux sénégalais ;

 

Le TER va ainsi relier Dakar et AIBD soit 55km et desservira 14 gares de dernière génération : Dakar, Colobane, Hann, Beaux maraichers, Thiaroye, Yembeul, Keur Massar, Mbao, Pikine, PNR, Rufisque, Bargny, Diamniadio. D’où une renaissance économique de toutes ces zones avec le développement de commerces et autres.

 

L’APD et la coalition ADIANA ont toujours œuvré pour que les populations s’approprient le PSE. Par ailleurs, le PSE engage la transformation du réseau ferroviaire par un réseau électrifié aux normes internationales, fiable, clôturé pour protéger les écosystèmes. Et, au surplus, la prise en compte cette
dimension de protection de l’environnement qui nous a toujours tenu à cœur et de notre profond engagement pour la réussite du PSE, nous avons accepté le poste de PCA de SENTER SA.

 

Il est nécessaire que les sénégalais puissent vivre dans de meilleures conditions, et ceci est parfaitement matérialisé par le TER qui a non seulement une première et une seconde classe, mais allie aussi confort et modernité : espace, wifi, éclairage intérieur, régularité, une centaine d’ouvrages de génie civil, les voies de voyageurs et les voies de fret séparés, passerelles adaptées etc…

 

Dans cette optique, LE TER implique de même, la rénovation des gares de Dakar et de Rufisque, ce qui sera excellent pour l’économie, mais aussi deux sites de maintenance à Colobane et Rufisque.

 

Avec le TER, le mieux-être des populations est assuré (55 km en 45mn à 160 km /h), 115 000 usagers par jour ce qui implique une rupture avec les tracasseries pour aller au travail, les embouteillages, les retards, la mobilité urbaine de manière générale, d’où un gain extraordinaire pour l’économie sénégalaise.

 

En sus de cette revigoration de l’économie, le TER c’est 9500 emplois qualifiés (agents d’accueil, maintenanciers, conducteurs, vendeurs, contrôleurs etc.), une aubaine pour la jeunesse !

 

Il permettra aussi de rallier Dakar et l’Université de 30.000 étudiants de Diamniadio, mais aussi Mbour qui est une zone touristique et Diass une zone économique. Cette vision holistique contribuera à transformer de manière drastique notre économie, le cout dont parle certains détracteurs, n’est en rien comparable au bien être des populations et au gain remarquable pour notre économie. L’Etat c’est des compartiments et chaque secteur doit en bénéficier.

 

Par conséquent nous restons cohérents dans notre démarche, en acceptant d’être le PCA de SEN TER, car la mise en place du TER rejoint fondamentalement le PSE, lequel programme constitue le socle de notre alliance avec le Président Macky SALL.

 



palm
palm
palm
palm