Présidentielle au Sénégal : Macky Sall revendique la victoire, l’opposition réclame un second tour


Présidentielle au Sénégal : Macky Sall revendique la victoire, l’opposition réclame un second tour

Présidentielle au Sénégal : Macky Sall revendique la victoire, l’opposition réclame un second tour

Au Sénégal, 6,6 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche. Premières tendances, réactions, analyses… Retour sur une soirée électorale tendue, alors que les chiffres officiels ne sont pas encore connus.

· Le Premier ministre a affirmé que Macky Sall avait remporté la présidentielle dès le premier tour, « avec un minimum de 57% des voix ».

· Idrissa Seck et Ousmane Sonko, les deux candidats de l’opposition que les tendances donnent derrière le président sortant, dénoncent une « confiscation » du second tour.

· Les chiffres officiels ne sont pas connus. Les Commissions départementales de recensement des votes (CDRV), constituées de magistrats, les examinent et les compilent. Elles ont jusqu’à mardi pour transmettre ces résultats à la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), à Dakar.

00h05 – Le camp de Macky Sall revendique la victoire dès le premier tour

Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a pris la parole au siège de campagne de Macky Sall, à Dakar, pour revendiquer la victoire dès le premier tour du président sortant.

« Sur la base des résultats que nous avons compilés, il faut féliciter le président Macky Sall pour sa réélection avec un minimum de 57% des voix », a-t-il affirmé, dans un discours plusieurs fois interrompu par les cris de joie des partisans du président sortant.

« Dès demain, ils se mettra au travail », a-t-il lancé, sous les cris de joie.

23h15 – Idrissa Seck et Ousmane Sonko refusent la « confiscation » du vote

Idrissa Seck a pris la parole dans une ambiance survoltée, quelques minutes après être arrivé au siège de Bokk Gis Gis, qui sert de QG de campagne à sa coalition dans la capitale sénégalaise. « Macky veut confisquer le résultat du vote, mais le peuple sénégalais ne l’acceptera pas ! » a-t-il lancé lors d’une prise de parole commune avec Ousmane Sonko, également candidat de l’opposition.

Quelques minutes plus tôt, Ousmane Sonko avait lancé un appel sur les réseaux sociaux : « J’invite la jeunesse à protester devant tout média prenant la responsabilité de déclarer Macky Sall vainqueur au premier tour sans les résultats officiels. J’en appelle à la responsabilité  des chefs religieux pour appeler le parti au pouvoir à la raison. »

DR

La tension est montée d’un cran, en milieu de soirée, après que les partisans de Macky Sall ont crié victoire au siège de campagne du président sortant, candidat à un second mandat. Idrissa Seck et Ousmane Sonko, que les tendances délivrées par les médias locaux créditent chacun d’un score conséquent, réfutent les chiffres donnant Macky Sall vainqueur dès le premier tour.

Convaincus d’avoir mis le chef de l’Etat en ballotage, les partisans des deux candidats de l’opposition sont sur des charbons ardents. Certains d’entre eux ont laissé explosé leur colère contre divers médias nationaux et internationaux qu’ils accusent de délivrer avant l’heure des résultats favorables à Macky Sall. Au point même de prendre à partie des journalistes présents sur place.

Un peu plus tôt dans la soirée, le candidat du PUR, Issa Sall, a quant à lui salué « les performances d’Idrissa Seck et d’Ousmane Sonko », ajoutant que « le deuxième tour est acté ».

22h45 – Macky Sall arrive à son QG de campagne

Sylvain Cherkaoui pour Jeune Afrique

Macky Sall est arrivé à 22h45 à son siège de campagne. Il est monté directement rejoindre son équipe de campagne sans faire de déclaration.

Sont présents Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre, Aminata Touré, la directrice de la campagne, Abdoul Aziz Mbaye, le directeur adjoint de la campagne, ou encore El Hadj Hamidou Kassé, le responsable du pôle communication du président. Le président sortant doit s’exprimer dans la soirée.

22h25 – Idrissa Seck arrive à son QG de campagne

Idrissa Seck est arrivé à son QG de campagne à Dakar, triomphal, juché sur le toit de son 4×4. Bras en l’air, il a salué ses militants surchauffés, qui l’ont accueilli aux cris de « deuxième tour ! ».

Il doit donner dans les minutes qui viennent une conférence de presse commune avec Ousmane Sonko.

21h45 – Mamadou Diop Decroix (Idy2019) s’emporte contre les tendances diffusées dans les médias

La bataille des chiffres se jouent également dans les médias. Mamadou Diop Decroix, secrétaire général d’And Jëf-PADS et soutien d’Idrissa Seck, arrivé au siège de la coalition Idy2019 vers 21h30, est très remonté.

« Il y a au Sénégal des bureaux de vote témoins. Généralement, les résultats qui sortent de ces bureaux ne diffèrent pas de ce qui sort globalement du pays. Su ces 100 bureaux témoins, Macky Sall obtient à peine plus de 40% , Idrissa Seck 29%, Sonko 22%. Voilà où nous en sommes. J’ai appris que certains organes de presse faisaient monter la tension en annonçant Macky Sall autour de 49% et faire courir au pays un risque d’affrontement qui n’est pas souhaitable », a-t-il lancé.

21h35 – Macky Sall « est serein »

 

 

 

jeuneafrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm