Sénégal: Discours à la Nation de Macky décrypté par la presse


Sénégal: Discours à la Nation de Macky décrypté par la presse

La presse quotidienne de ce mercredi tente de décrypter le discours à la Nation du chef de l’Etat, Macky Sall, prononcé à la veille de 2019, ainsi que son entrevue avec des médias sénégalais. Le Soleil publie l’intégralité du message à la Nation du Président de la République, qu’il décrit dans sa manchette comme l’’’esquisse d’un avenir prometteur’’. Le journal souligne que Macky Sall a promis dans son message de nouvel an, ‘’un scrutin paisible, libre et transparent’’, et de ne pas briguer un troisième, s’il est réélu à l’issue de la présidentielle du 24 février prochain.

Pour Le Quotidien, le discours à la Nation du chef de l’Etat a les allures d’un ‘’discours-bilan’’. Il a duré ‘’30 minutes’’, ‘’une première pour le septennat’’, remarque le journal. ‘’Macky fait le bilan de son septennat’’, affiche Sud Quotidien, en précisant que l’adresse à la Nation du président Sall a duré ‘’30 mn’’. C’est ‘’sans doute un des plus longs depuis son accession à la magistrature suprême’’, relève le journal. Il ajoute que ‘’Macky Sall a décliné son ambition pour le Sénégal, en dévoilant un pan de son programme pour son prochain mandat […]’’.

Le quotidien du Groupe Sud Communication est également revenu sur l’entrevue du président Sall avec des médias sénégalais, en soulignant qu’il en a saisi l’occasion pour lever le voile sur le coût du Train express régional (TER), le troisième mandat, la question du retrait de l’organisation de la présidentielle au ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. Libération s’est pour sa part appesantie sur les indicateurs mis en avant par le chef de l’Etat sortant qui brigue un second mandat, après avoir été élu en 2012.

‘’Macky, les chiffres du bilan’’, titre le journal, indiquant notamment que la croissance, qui était de 1, 7 % en 2012, année de son arrivée au pouvoir, s’est hissée à 7, 2 %, en 2017. Selon Libération, le président de la République a aussi en autres signalé que le patrimoine autoroutier, de 32 km en 2011, a été porté à 221 km aujourd’hui. ‘’Le discours du bilan’’, titre à son tour Tribune, évoquant ‘’du béton à gogo pour masquer des renoncements’’, ainsi que ‘’des omissions’’, comme la ‘’pauvreté’’, les ‘’grèves multisectorielles’’ et les ‘’scandales’’.

Vox Populi parle de ‘’bilan-programme d’un Président candidat’’. Le journal met en exergue quelques propos forts du chef de l’Etat qui déclare que ‘’jamais un pays ne peut se développer sans infrastructures’’ et que ‘’l’autosuffisance alimentaire en produits agricoles de base est à notre portée’’. Au sujet de l’entrevue du président de la République avec plusieurs médias sénégalais, le quotidien Enquête explique que Macky Sall est ainsi monté ‘’en première ligne’’ sur des sujets tels que le Train express régional (TER), son frère Aliou Sall, le pétrole, le gaz, la dette et un éventuel troisième mandat, etc.

De cette entrevue, L’Observateur retient cette mise en garde du président Sall, qui déclare : ‘’Je n’ai peur de personne’’. Le quotidien du Groupe Futurs médias (GFM) met aussi en relief d’autres déclarations du chef de l’Etat qui affirme : ‘’Tous ceux qui alimentent la polémique autour de la croissance sont de mauvaise foi’’, ‘’Je ne vais pas retirer l’organisation des élections des mains du ministre de l’Intérieur’’, ‘’Il ne peut y avoir de fraudes dans notre système électoral’’. Faisant le compte rendu de cette entrevue, l’As note que ‘’Macky Sall n’est pas gêné par toutes ces tensions qui précèdent la présidentielle de 2019’’.

Selon le journal, ‘’pour lui, il n’y a rien d’anormal dans ces +petites querelles+ souvent constatées avant la tenue des scrutins’’. L’entretien du chef de l’Etat avec la presse fait également la une de Walfadjri. ‘’Nomination de son frère, affaire Thierno Alassane Sall : Macky s’énerve et lâche…’’, titre le journal, évoquant un +oubli+ royal pour la justice malgré la crise qu’elle traverse’’. ASG

APS – APS

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm