En effet, c’est via sa holding personnelle, NJJ Capital que le fondateur de l’école 42 avait  mis la main sur le deuxième opérateur mobile au Sénégal Tigo derrière Orange Sénégal, mettant un pied ainsi en Afrique mais surtout devant la barbe et le nez de Kabirou Mbodji, fondateur de Wari.

Avec l’arrivée de Free au Sénégal , c’est une nouvelle ere  des télécommunications qui s’ouvre, un bleu qui se transforme en Rouge en attendant de voir les offres que va proposer les amis de Xavier Niel.