BRACELET ELECTRONIQUE : Me Assane Dioma Ndiaye n’est pas du tout emballé


BRACELET ELECTRONIQUE : Me Assane Dioma Ndiaye n’est pas du tout emballé

BRACELET ELECTRONIQUE : Me Assane Dioma Ndiaye n’est pas du tout emballé

introduire l’utilisation des ceintures électroniques pour réduire les longues détentions préventives, c’est l’idée annoncée, hier vendredi par le ministre de la Justice. Mais, cette solution n’emballe pas du tout Me Alassane Dioma Ndiaye. Le leader de la Ligue sénégalaise des droits humains réclame plutôt «une réponse concrète à  la question de la surpopulation carcérale.» Et pour cela, l’avocat estime qu’il y a des leviers beaucoup plus urgents, comme la limitation légale de la détention  provisoire en matière criminelle ou encore les modes alternatifs en matière d’emprisonnement.

«D’abord, d’un point de vue technique, qu’on nous explique comment on pourra repérer  quelqu’un qui porte un bracelet, partout où il est au Sénégal. Et du point de vue socio-culturel, ce sera quelqu’un qui sera stigmatisé. Notre  société ne comprendra jamais qu’une personne soit à côté d’une autre qui porte un bracelet électronique dont on présumera que c’est une personne dangereuse. Voilà les raisons pour lesquelles nous ne croyons pas à ce bracelet électronique aujourd’hui », a déclaré la robe noire sur la Rfm.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm