Les stars boycottent l’Afrique du Sud à cause des attaques xénophobes


Les stars boycottent l’Afrique du Sud à cause des attaques xénophobes

Les stars boycottent l’Afrique du Sud à cause des attaques xénophobes

Les Africains ont  boycotté l’Afrique du Sud après des jours de pillages et de violences.  En fait, cette décision, vise des étrangers, au cours desquels cinq personnes sont mortes.

Les chanteurs nigérians et l’équipe de football zambienne sont parmi ceux qui ont boycotte.

Le ministre sud-africain du Développement social a déclaré à la BBC que les émeutiers craignaient de perdre leur emploi au profil des étrangers.

En effet, le pays est devenu un pôle d’attraction pour les migrants d’autres parties de l’Afrique. Elle possède l’une des économies les plus importantes et les plus développées du continent.

Qui a boycotté l’Afrique du Sud ?

La star nigériane de l’Afrobeats Burna Boy a juré de ne plus jamais se rendre en Afrique du Sud. Et cela, tant que le gouvernement ne se réveillerait pas.

En effet, il a tweeté qu’il avait lui-même eu ses propres « expériences xénophobes avec les Sud-Africains » en 2017.

La fédération  zambienne de football a annulé un match amical international contre l’Afrique du Sud prévu samedi à Lusaka, la capitale.
« C’est à cause des problèmes de sécurité, on ne sait jamais ce qui peut arriver », a déclaré adrian Kashala, secrétaire général de l’Association zambienne de football, à l’agence de presse AFP. « Nous voulons être sûrs de la sécurité de l’ équipe visiteuse », a-t-il ajouté.
Une autre chanteuse nigériane, Tiwa Savage, a annoncé sur Twitter qu’elle se retirait d’un concert qu’elle avait prévu de donner en Afrique du Sud en septembre, condamnant « la boucherie barbare de mon peuple ».

 



palm
palm
palm
palm