Étiquette : manifestation

Abidjan: Plusieurs blessés lors d’une manifestation d’élèves au Lycée technique de Cocody

Abidjan: Plusieurs blessés lors d’une manifestation d’élèves au Lycée technique de Cocody

Afrique, Buzz, Education, Faits Divers, Featured, News
Abidjan: Plusieurs blessés lors d’une manifestation d’élèves au Lycée technique de Cocody. Plusieurs élèves ont été blessés le jeudi 28 novembre lors d’une manifestation au Lycée technique de Cocody. Commune située au nord du district d’Abidjan. Selon le Secrétaire d’État à l’enseignement Technique et à la Formation Professionnelle, Brice Kouassi qui a contacté AfrikMag, aux environs de 08heures, un groupe d’étudiants, sifflant, ont interrompu les cours au Lycée Technique d’Abidjan.
France : les Gilets jaunes dans la rue pour premier anniversaire

France : les Gilets jaunes dans la rue pour premier anniversaire

Buzz, Faits Divers, Featured, International, News, Sénégal, Société
France : les Gilets jaunes dans la rue pour premier anniversaire.   Un an après le début de la contestation. Les Gilets jaunes tentent de donner un nouveau souffle à leur lutte sociale. A Paris et dans plusieurs grandes villes de France.   Les Gilets jaunes ont commencé à manifester, samedi 16 novembre, à Paris. Où des milliers de personnes étaient attendues pour donner un second souffle à cette lutte sociale inédite. Ce week-end marque le premier anniversaire du mouvement de contestation sociale. « Ca va péter, ça va péter », « On est là même si Macron il veut pas », « Joyeux anniversaire » chantaient des manifestants dans la capitale.
Guinée Bissau : Un mort dans une manifestation de l’opposition pour le report de la présidentielle

Guinée Bissau : Un mort dans une manifestation de l’opposition pour le report de la présidentielle

Afrique, Buzz, Faits Divers, Featured, International, Nécologie, News, Politique
Guinée Bissau : Un mort dans une manifestation de l'opposition pour le report de la présidentielle.   Ce n'est pas qu'en Guinée Conakry que des manifestations sont organisées contre le pouvoir. À Bissau, l'opposition est sortie ce samedi pour réclamer la révision totale du fichier électoral avant la tenue de la présidentielle. Ce qui devrait entraîner le report de la présidentielle. Mais la manifestation a été violemment empêchée par la police. Un mort a été déploré parmi les manifestants. Il s'agit d'un homme âgé de 48 ans. Identifié sous le nom de Demba Baldé. Il était avec d'autres personnes, au siège du Parti pour la rénovation sociale et s’apprêtait à sortir pour rejoindre le rassemblement. La police est intervenue pour les en empêcher. Des échauffourées ont éclaté
Guinée Toute la nation dit “Non” au “3e Mandat” de Alpha Condé

Guinée Toute la nation dit “Non” au “3e Mandat” de Alpha Condé

Afrique, Buzz, Faits Divers, Featured, International, Justice, Nécologie, News, Politique
En dépit des morts, la mobilisation contre un troisième mandat du président Alpha Condé s’est poursuivie, ce mardi 15 octobre 2019, en Guinée. Au deuxième jour d’une mobilisation meurtrière, de nouveaux heurts ont opposé des centaines de manifestants aux forces de l’ordre à Conakry, la capitale guinéenne.   Des centaines de jeunes très mobiles ont érigé des barricades, brûlé des pneus et lancé des pierres sur les policiers et gendarmes à nouveau massivement déployés à Cosa, Koloma ou encore Bambéto, quartiers périphériques de la capitale et fiefs de l’opposition, ont indiqué un correspondant de l’AFP et des témoins. Les forces de l’ordre ont riposté par des tirs de lacrymogènes. Au moins cinq morts parmi les manifestants Le Front national pour la défense de la Constitution (
Guinée Conakry : Six membres du FNDC devant la barre pour incitation à la révolte

Guinée Conakry : Six membres du FNDC devant la barre pour incitation à la révolte

Afrique, Buzz, Faits Divers, Featured, International, Justice, Nécologie, News
Arrêtés samedi dernier, six membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) comparaissent devant le tribunal de première instance de Dixinn, à Conakry, ce mercredi 16 octobre. Le coordinateur national du FNDC, Abdourahmane Sanoh et ses proches collaborateurs sont poursuivis pour incitation à la révolte. Leur mouvement qui regroupe des partis d'opposition, des syndicats et la société civile, a appelé à manifester contre le projet de reformes de la Constitution enclenchées par le pouvoir. Selon Sanoh et ses camarades, Alpha Condé veut réviser la Constitution pour avoir un troisième mandat. Ce à quoi, ils sont foncièrement opposés. Devant le tribunal, les membres du FNDC ont affirmé avoir fait l'objet de "torture". Selon Guineematin, Bailo Barry de l'organis
Absente des législatives, l’opposition togolaise appelle à manifester

Absente des législatives, l’opposition togolaise appelle à manifester

Afrique, Featured, News, Politique
La principale coalition de l'opposition au Togo ne présentera pas de candidats aux législatives prévues le 20 décembre. Elle appelle à de nouvelles manifestations pour dénoncer des irrégularités dans le processus électoral. Au Togo, les élections législatives du 20 décembre se tiendront sans la participation de la principale coalition d’opposition. La Cour constitutionnelle a validé les listes de 12 partis – dont aucun des 14 partis membres de la coalition à l'origine des manifestations qui secouent le pays depuis plus d'un an – et 17 autres listes provenant des candidats indépendants, selon une décision obtenue par l'AFP lundi 26 novembre. La campagne électorale doit démarrer le 4 décembre. La coalition de l'opposition a appelé à deux nouvelles journées de manifestations, les 29 novem
Crise politique en Guinée: appel au sens de responsabilité par ADHA

Crise politique en Guinée: appel au sens de responsabilité par ADHA

Afrique, Featured, News, Politique
Suite au meurtre de deux hommes sauvagement assassinés par l’armée guinéenne dans une banlieue de Conakry, mercredi soir, la Guinée a été secouée dans la journée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. C’est selon le communiqué d’Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA), après l’appel de l’opposition guinéenne à une journée ville morte pour protester contre les violations des accords signés entre l’opposition, la mouvance présidentielle et le gouvernement sur les installations des élus locaux du scrutin du 4 février 2018, ce qui porte au nombre de guinéens tués à 100 selon le site de RFI. Raison pour laquelle, Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA) exprime sa vive préoccupation et profonde indignation par rapport à la situation qui prévaut en
palm
palm
palm
palm