Vers un nouveau Magal sans train


Vers un nouveau Magal sans train

Vers un nouveau Magal sans train

Entre le train et la communauté mouride, c’est une longue histoire. Du fait de son apport en termes de convoi des pèlerins, au grand magal de Touba. Mais cette année, comme la précédente, le train ne sifflera pas, pour la deuxième fois de son histoire.  « Il n’y aura pas de train pour le magal. Les dispositifs préalables n’ont pas été gérés », regrette Mambaye Tounkara, secrétaire général du syndicat Sutrail affilié à la Cnts/fc et président du Cadre unitaire de l’Intersyndicale de Dakar-Bamako-Ferroviaire (Dbf) .

Joint par Seneweb, le syndicaliste de souligner également que « La voie à réhabiliter entre Thiès et Touba n’a pas été entretenue, à une semaine du magal, donc il ne faut pas s’attendre à prendre le train ». Ce, compte non tenu de la situation de crise que traverse le Petit train de banlieue (Ptb). Pour son dernier magal il y a deux ans, le train avait convoyé plus de 40 000 voyageurs à Touba. Son absence de l’année dernière, pour rappel, avait mis les travailleurs du Ptb dans tous leurs états.



palm
palm
palm
palm